Flore Vesco


Auteure jeunesse pas complètement adulte


Comment dors-tu la nuit ?

Tu préfères te coucher tôt et te lever tôt.
Tu ne dors pas uniquement pendant la nuit, mais aussi le jour.
Comme un bébé : longtemps et profondément.
Tu dors souvent assez mal, sauf si tu as fait un bon dîner de viande fraiche avant d’aller au lit.


Un ami te propose une virée à la plage.

Tu acceptes aussitôt : tu adores jouer dans le sable et faire des pâtés !
Très peu pour toi : nager est fatigant, et tu risques d’attraper une insolation en restant en plein soleil. Tu es plus à l’aise à l’ombre, chez toi, dans ta chaise longue.
Tu passes toute l’après-midi sur ta serviette, à dormir à l’ombre du parasol.
Quelle bonne idée ! Tu vas pouvoir nager sous l’eau et jouer au requin. Tu adores t’approcher par surprise des baigneurs et leur mordre les mollets.


Il n’y a plus rien dans ton frigo…

Tu hurles de désespoir.
Tu sors dans ton jardin récolter des choux et des poireaux pour faire une soupe.
Tu te caches un buisson au bord de la route : le premier qui s’approche, tu lui sautes dessus et tu le manges.
Bah, ce n’est pas un problème : qui dort dîne.


Ton week-end est libre : que vas-tu faire ?

Tu prévois plein de jeux et d’activités de plein air, de quoi occuper les deux jours !
Tu pars à la chasse.
Tu vas dormir pendant les deux jours.
Tu vas jardiner un peu, faire la sieste, et lire ou faire des mots fléchés au coin du feu.


Quelle est ta tenue préférée ?

Tu adores passer la journée en pyjama.
Tu portes des joggings confortables, car tu n’aimes pas avoir un pantalon qui serre trop la taille, surtout après avoir fait un gros repas.
Tu préfères te balader tout nu.
Tu adoptes un look rétro.


Quel métier rêves-tu de faire ?

Tu hésites entre boucher et tueur à gages.
Tu aimerais être testeur de matelas.
Tu as déjà bien assez travaillé : ce qui t’intéresse, maintenant, c’est plutôt ta retraite.
Tu es encore trop jeune pour t’en préoccuper !


Comment préfères-tu voyager ?

À pied, sans te presser.
En voiture, confortablement assis(e).
Tu voyages en rêvant, sans te déplacer.
Avec des bottes de sept lieues, pour aller très loin, très rapidement.


Quel proverbe te caractérise le mieux ?

La fortune vient en dormant.
On a toujours besoin d’un plus petit que soi.
Ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace.
Ventre affamé n’a point d’oreilles.


Est-ce que tu veux avoir des enfants ?

Tu es encore un peu jeune, mais sans doute plus tard.
Tu en as déjà ! Et sans doute trop !
Oui, bien sûr, ils sont si mignons ! Et délicieux.
Quelle horreur ! Tu n’en auras jamais.