Flore Vesco


Auteure jeunesse pas complètement adulte


Un film ?

Le joueur de flûte, de Jacques Demy. Le fameux flûtiste y joue un rôle presque secondaire. Demy s’inspire du conte pour peindre une société médiévale inégalitaire et violente.

Une musique ?

Le groupe de musique folk Malicorne. A mi-chemin entre le rock et la musique médiévale, leurs chansons à texte sont jouées à la fois sur des instruments électriques et des instruments traditionnels.

Et une danse ?

La danse macabre, ce motif artistique qu’on trouve à la fin du Moyen âge dans la peinture, les fresques des cimetières, les spectacles, chansons et poésies. Toutes les classes sociales entrent dans la danse. Les rois virevoltent avec les laboureurs, sous l’apparence de squelettes.

Un événement historique ?

La peste noire, qui fit vingt-cinq millions de victimes en cinq ans, de 1347 à 135. Cette vaste épidémie tua près de la moitié de la population européenne.

Une œuvre picturale ?

Les magnifiques manuscrits médiévaux, avec leurs enluminures, leurs lettrines et leurs marginalia (notes ou dessins souvent humoristiques, dans les marges du texte). Rien de plus beau que ces illustrations aux couleurs vives qui ornent partout le texte !

Une référence littéraire ?

La série Fortune de France, de Robert Merle, pour ses tournures et son lexique ancien, si savoureux !


Revenir en haut de la page